Partir en Australie : ce qu’il faut faire pour une bonne organisation

Australie

Partir en voyage en Australie plonge les voyageurs dans un autre univers. Avec l’immensité de son territoire, ses paysages pittoresques et variés, ses richesses naturelles, le pays reste une destination de découverte attrayante. Où que vous soyez, dans le désert de l’Outback, du côté de la Grande Barrière de corail, dans les forêts tropicales du Nord ou bien dans le sud du côté des paysages méditerranéens du sud, vous serez ébahi par la beauté de l’île-continent. Cependant, il faut bien se préparer avant de s’y envoler. Les points suivants sont donc à retenir pour garantir une bonne organisation du voyage.

S’informer sur la météo et les périodes propices pour le voyage

De par l’immensité du territoire, le pays dispose de plusieurs saisons australes et zones climatiques. De ce fait, il est nécessaire de choisir la bonne période pour bénéficier de bonnes conditions météorologiques en Australie. Heureusement, les prévisions météorologiques peuvent aider grandement à savoir à peu près le temps qu’il fera au cours du séjour.

Toutefois, il est important de savoir que l’été austral s’étend de décembre à février. L’hiver vient en juin et se termine en août. Le printemps recouvre les mois de septembre à novembre. L’automne est de mars à mai. Si vous souhaitez voyager dans le centre rouge ou Red Center, attendez-vous à un climat désertique. Il faut dire que la région est chaude et aride toute l’année. Les températures sont toujours élevées en journée et fraîches le soir. Par contre les précipitations sont rares.

Dans le nord, il faut s’attendre à un climat tropical. Cette région englobe notamment le nord du Queensland, le Northern Territory et le nord du Western Australia. Les températures sont aussi élevées toute l’année. Il connaît deux saisons. La saison sèche qui s’étale d’avril à octobre et qui est marquée par un temps chaud et aride. La saison des pluies, de son côté, s’étend de novembre à mars avec des températures allant de 30 à 50 degrés. Le temps est chaud, mais humide avec aussi de grosses pluies.

Si vous souhaitez explorer le Sud méditerranéen lors de votre voyage en Australie, vous bénéficierez d’un climat clément et agréable. Cette zone dispose d’un climat tempéré. Elle recouvre notamment le Victoria, le sud du Western Australia, la Tasmanie, le sud du South Australia…

Préparer les paperasses

Comme pour toute autre destination, l’accès au territoire est réglementé. Du coup, il est essentiel de bien vérifier la validité du passeport. Il faut dire qu’il s’agit du premier papier à préparer à la mairie. Si le passeport n’est pas en règle, l’idéal serait de s’y prendre un mois avant le départ.

Mais il y a également le visa. On retrouve l’eVisitor qui permet d’entrer et de sortir du territoire australien durant 12 mois pour un séjour ne dépassant pas les 3 mois. La demande est gratuite. Il est possible de le réaliser en ligne sur le site du bureau de l’immigration australien.

Cependant, pour ceux qui veulent rester plus de 3 mois, il faudra opter pour le Visitor Visa (subclass 600). Il est possible de le demander directement depuis l’Australie en prolongation du séjour avec un eVisitor. Pour les citoyens issus des pays non éligibles à l’eVisitor, il faudrait penser à l’ETA (subclass 601). Ce visa touriste est similaire à l’eVisitor.

Élaborer un itinéraire

Un court séjour de quelques semaines demande une préparation sérieuse. Cela s’applique grandement à l’itinéraire. En général, les distances sont importantes en Australie. Les sites d’intérêt sont éloignés les uns des autres. Cette organisation permet notamment de découvrir les sites principaux incontournables.

Selon le cas, il est possible d’opter pour un séjour à l’intérieur des terres, notamment dans l’Outback. Cette région fascine souvent par sa gigantesque zone aride qui est le territoire des aborigènes. Dans cette contrée lointaine, il est important d’inclure plusieurs sites principaux dans l’itinéraire, à savoir le rocher sacré Uluru, Kings Canyon, la ville d’Adélaïde, Coober Pedy, Alice Spring, les monts Olgas ou encore la chaîne des Mac Donnells Range.

Sur la côte ouest, on retrouve la région la plus isolée et la plus sauvage du pays. Ce sera une occasion de visiter la ville de Perth, le parc des Pinnacles, le parc de Kalbarri, Shark Bay ou encore le parc de Karijini. Sur la côte est, plusieurs endroits sont immanquables : Melbourne, Brisbane, Cairns, la Grande Barrière de Corail, Fraser Island, l’archipel des Whisundays et bien d’autres encore.

Pour toutes autres informations vers autre destination, lisez cet article.

Previous post 5 questions à se poser pour choisir une bague de fiançailles
Maldives Next post Idées d’activités à connaître pour un séjour vivifiant aux Maldives

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *