Voyager autrement à travers les us et coutumes de la Birmanie

Us et Coutumes Moines Asie Birmanie

Au Myanmar, un bon nombre de solennités enjolivent chaque période, incluant même la vie quotidienne des Birmans. Suivant le calendrier lunaire, ce pays dispose de tout un tas de fête qu’il célèbre au fil des ans. Inclure un séjour culturel dans cette contrée permet d’y vivre une expérience authentique auprès des locaux.

Les bonnes raisons d’assister à des festivals birmans au Myanmar

Faisant partie des nations bouddhistes dans toute sa splendeur, la Birmanie a tant de choses à raconter. Sans mentionner que le calendrier des Birmans est intimement en rapport avec cette religion. De ce fait, le peuple birman a l’habitude de s’adonner à des fêtes religieuses et culturelles. Tels sont, par exemple, le cas de la fameuse fête de la récolte du riz qui se célèbre en janvier. Il s’agit d’une festivité qui se déroule dans presque tout le territoire birman le jour de la nouvelle lune. En participant à cette réjouissance, les curieux auront l’occasion de savourer la gastronomie ancestrale birmane. En effet, pour l’occasion, les locaux préparent les fameux « htamanes », un genre de gâteau de riz délicieux. Il s’agit d’un composé de riz avec des noix de coco, de sésame et de cacahuètes. Mais le plus intéressant reste le défilé des minorités ethniques avec leurs habits traditionnels.

Plonger dans la religion birmane durant la fête de la pagode Shwedagon

Mis à part la fête de la récolte du riz, le Myanmar a aussi mille et une solennités à découvrir. La célébration de la pagode de Shwedagon en fait partie. Il s’agit de l’une des cérémonies les plus sublimes à ne pas rater en Birmanie. La fête de la pagode Shwedagon est une raison inégalable pour assister aux festivals en Birmanie lors d’un séjour. La réjouissance se déroule généralement chaque année au moment de la pleine lune de mars. À l’intérieur de la pagode Shwedagon, des milliers de fidèles rejoignent les moines pour le récit d’une prière collective. Selon les dires, c’est dans l’un des stupas du lieu que des mèches de cheveux de Bouddha s’y trouvent. Pour les photographes amateurs, ce seront les milliers de bougies allumés sur place qui feront de beaux clichés en souvenir.

Pour apprendre plus sur le Japon, lisez ça.

Célébrer le Nouvel An birman lors du Thingyan, la fête de l’eau

Se déroulant habituellement au cours du mois de mars, le Thingyan est une fête à ne pas rater en Birmanie. Semblable aux calendriers des pays bouddhistes, le Myanmar ajuste cette période en s’adonnant aussi à la fête de l’eau. En effet, cette solennité est également présente au Cambodge, au Laos et aussi en Thaïlande. Pour la Birmanie, elle est fêtée tous les ans entre le 13 jusqu’au 16 avril. La fête de l’eau ou le Nouvel An bouddhique propose tout un tas de culture à découvrir pour les curieux. Les plus intéressés verront que cette réjouissance tire en quelque sorte ses origines du fameux mythe hindou de Ganesh. C’est d’ailleurs une période de fin d’année scolaire qui annonce le début des vacances, une période propice pour y séjourner.

Découvrez ici comment encourager son enfant.

Previous post Pourquoi opter pour des bijoux en argent ?
Next post Pourquoi il est essentiel de se former dans l’e-commerce ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *